Dissolution de la RIFR du 13/07/2949

Comme vous avez pu vous en apercevoir, j’ai pris la décision de dissoudre la RIFR en jeu et sur Discord. Je précise donc d’emblée que la page RSI https://robertsspaceindustries.com/orgs/RIFR créée immédiatement, par je ne sais qui et sous un pseudo caché est une simple usurpation d’identité.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE du 14/07/2949

 

Après trois jours de réflexion, je décide d’abdiquer.

La RIFR est née pour être une alliance véritablement démocratique d’organisations. Pas une organisation de plus dans l’océan d’organisations francophones. Voir des personnes me contacter pour me demander d’obliger les organisations à se dissoudre et à se fondre dans la RIFR a été pour moi un véritable choc. Je n’avais pas apporté d’explication au départ de servalfdx001 ; la voici. Nous nous sommes affronté sur ce sujet et il a mis en jeu sa démission. Il a décidé de mettre à exécution sa menace face à mon refus d’obliger les organisations à fusionner au profit de la RIFR.

J’apprendrais ensuite et pour ce que j’en sais que Agency et C_Odin montaient un projet de RIFR (si elle venait à s’effondrer) sur ce principe d’en faire une organisation pleine et entière. Ceci répondant au fait que d’autres prenaient des contacts en MP pour recruter et tirer la couverture vers eux en ces temps troublés, là ou il y aurait dû avoir de la solidarité si ce que j’avais avec Shinrer initié intéressait qui que ce soit pour des raisons autres que de simples intérêts personnels. Je constaterais que des gens de la RIFR travaillaient sans même un remerciement à créer des logos d’organisations (ou de sous-sections d’organisation en l’occurance), des lores. Comment continuer dans ces conditions ?

La RIFR a été pensée pour être une mégastructure de métagaming non dictatoriale ou soumise à la volonté de quelques uns. Une mégastructure sans intérêt économique IRL dont quelques uns pourraient tirer parti. C’était ce que nous proposions avec Shinrer. Je me refuse à perdre mon temps et à faire de la RIFR une organisation qui ne ferait que diviser un peu plus la francophonie sur Star Citizen, ce qui est ce vers quoi nous nous dirigions. Je ne serais pas celui qui détruira des organisations pour les faire fusionner dans ma propre structure, dévoyant la RIFR de sa valeur première. Je n’ai jamais voulu créer cette structure pour en prendre le pouvoir. Je n’ai jamais voulu créer une structure pour diviser un peu plus la francophonie qui est, comme à son habitude, pas mal éclatée par des individualités préférant faire chacun dans leur coin; ou dans des structures qu’elles contrôleraient avec le moins de partage possible. Continuons sur cette voie et les francophones devront faire avec des alliances internationales plutôt que par eux-même, comme c’est malheureusement (et à mon sens) devenu une habitude sur bon nombre de jeux. Dommage pour les joueurs ne parlant pas anglais.

Seule éclaircie dans ce tableau bien sombre que je dresse. Pulsar 42. Une structure montée en association de loi 1901, sans intérêt individuel pécunier (je le précise car il est possible même avec une association de loi 1901 de tirer des revenus …) et qui semble aller dans la bonne direction. Des gens ayant compris qu’il fallait s’unir pour être fort, et qui réalisent un travail absolument nécessaire pour permettre à la francophonie d’exister et de s’informer sur Star Citizen, de manière véritablement bénévole.

Je tiens à remercier les personnes qui ont cru en la RIFR jusqu’au bout. J’ai conscience de votre incompréhension vis à vis de mon geste, mais j’avais besoin de ne pas me laisser influencer dans ma prise de décision. Certains d’entre-vous étaient sur le point de rejoindre la RIFR, mais je préfère arrêter ici les frais, pour moi-même comme pour tous ceux qui viendraient encore à y perdre des plumes. La RIFR n’est plus, mais je fais le pari qu’elle renaîtra sous une autre forme, plus aboutie. Je vais travailler en ce sens avec l’expérience accumulée, avec quiconque aura cette vision de travailler de façon dévouée à créer une structure qui nous dépasse.

Je devrais désormais être recontactable.

Scirod

Fondateur de la RIFR

La RIFR est une organisation de jeu de rôle purement fictive dans l'univers de Star Citizen®. Aucune loi présentée sur ce site n'a cours dans la vie réelle à l'exception des pages légales que tout site internet se doit de présenter (Mentions légales - C.G.U.). La RIFR n'est pas non plus une organisation politique dans la vie réelle et n'a pas vocation à le devenir.
Ce site n'est pas un site officiel de Star Citizen. L'ensemble du contenu relatif aux jeux vidéos Star Citizen® et Squadron 42® utilisé sur ce site est la propriété exclusive du groupe de sociétés Cloud Imperium®. Roberts Space Industries®, RSI®, Star Citizen®, Squadron 42® et SQ42™ sont des marques déposées par Cloud Imperium Rights LLC.